Storytelling, concours en ligne, sponsoring… Ces techniques marketings existent par centaines. Certaines fonctionnent bien, d’autres moins, mais elles ont toutes un point commun. Lequel ? C’est l’entreprise qui fait l’effort de démarcher le client. Aujourd’hui, nous allons vous présenter une technique de plus en plus utilisée par les marques, l’inbound marketing. Contrairement aux autres, le but est d’attirer le consommateur et non de le démarcher.

 

L’inbound marketing, c’est quoi ?

 

L’inbound marketing est une stratégie utilisée par les entreprises qui consiste à délivrer du contenu utile et de qualité, sous la forme de tutoriel ou d’infographies par exemple,  pour attirer les prospects ou clients. L’objectif final est de permettre aux clients potentiels d’une entreprise de la trouver sur Internet.

 

Cette stratégie s’effectue en 4 étapes : attirer, convertir, conclure, fidéliser.

1) Attirer des clients potentiels : privilégier la qualité à la quantité en attirant des visiteurs susceptibles de devenir clients. Il est primordial de se différencier de ses concurrents. Cela passe par la tenue d’un blog, etc.

 

2) Convertir les visiteurs en prospects : l’objectif est d’obtenir les coordonnées du client. Pour cela, il convient de proposer quelque chose en échange au client pour que ce dernier accepte. Le livre blanc est un moyen intéressant de générer des leads, par exemple.

 

3) Transformer les prospects en clients : l’étape suivante consiste à entretenir cette relation. Le visiteur est devenu un prospect, l’entreprise possède des informations sur celui-ci. Il faut donc lui proposer du contenu pertinent et adapté pour qu’il devienne client.

 

4) Faire des clients de véritables ambassadeurs : enfin, même client, il faut continuer à proposer du contenu de qualité. Le processus de fidélisation commence. Le but est de le faire devenir ambassadeur de la marque.

 

 

Un exemple d’inbound marketing

 

Comme précisé dans l’introduction, elle diffère des autres techniques marketings puisqu’elle ne démarche pas directement les consommateurs mais les attire avec du contenu utile.

 

Pour rester dans le thème du webmarketing, une agence qui l’applique très bien est 1min30 (ceci n’est pas du sponsoring ! J). Lorsqu’une personne lamba veut chercher une définition en lien avec le marketing (« inbound marketing » par exemple), le site de la marque apparaît très souvent dans les premiers résultats de recherche. L’entreprise attire donc des visiteurs sur son site, elle valide la première des quatre étapes présentées précédemment.

 

Le plus dur commence ensuite, il faut essayer de convertir son visiteur en prospect. C’est la deuxième étape. L’agence le fait très bien proposant au visiteur de télécharger un livre blanc, en bas de page, à la suite de la définition.

 

Capture d’écran du site de l’agence 1min30

 

Pour le télécharger, le visiteur doit renseigner des informations personnelles telles que l’adresse mail. Cette adresse sera utile ensuite pour que la marque puisse lui proposer son offre. C’est le but de la troisième étape : transformer les prospects en clients.

 

Une fois le visiteur devenu client de la marque, l’agence essaie de le rendre fidèle en mettant en place diverses autres actions, tels que du contenu personnalisé.

 

 

Quels sont les avantages de l’inbound marketing ?

 

Les bénéfices y sont nombreux :

 

  • L’un des premiers avantages de cette méthode est que cela permet de démarrer une stratégie de référencement. L’entreprise gagne des positions dans le moteur de recherche Google.

 

  • En parallèle du référencement, l’inbound marketing permet la génération de leads et ainsi augmenter sa base de données de clients

 

  • Cela permet également d’avoir un contenu qui intéresse le visiteur et qui va, par conséquent, susciter de l’intérêt pour la marque

 

  • L’entreprise devient donc le référent de son secteur, vis-à-vis de ses concurrents. Elle est davantage perçue comme l’expert de cette thématique.

 

  • Cela permet de publier du contenu sur les réseaux sociaux et de montrer que l’entreprise est vivante. Cela donne une image positive et valorisante.

 

  • Mais l’inbound marketing est également moins onéreux ! Cela évite de mettre en place des actions marketings coûteuses pour démarcher des personnes qui ne sont, dès le départ, pas intéressées par les services d’une entreprise.

 

En bref, il y a peu de risques, qu’ils soient financiers, matériels ou humains, pour l’entreprise.

 

 

Les chiffres de l’inbound marketing

 

Pour conclure cet article, voici des chiffres intéressants sur l’inbound marketing. Ceux-ci sont tirés de deux études menées par Comexplorer et HubSpot (en collaboration avec l’institut de recherche du MIT).

 

  • 60 % des marketeurs ont adopté l’inbound marketing

 

  • Seulement 9 % des marketeurs n’ont pas eu de retours sur investissement avec l’inbound marketing

 

  • 89 % des visiteurs effectuent des recherches sur Internet avant d’effectuer un achat. Le SEO est donc une source de leads importante.

 

  • 81 % des consommateurs font confiance aux informations données dans un blog.

 

  • 70 % des consommateurs préfèrent connaître une marque via des articles que via une publicité.

 

  • 92 % des entreprises utilisant l’inbound marketing augmentent la génération de leads.

 

  • 42 % des entreprises utilisant l’inbound marketing augmentent leur taux de conversion de leads en clients.

 

Pour avoir plus de données sur l’inbound marketing, les études sont consultables sur ces sites :

 

 

Vous l’aurez compris, l’inbound marketing est une méthode efficace pour générer des leads et améliorer son référencement. Elle ne nécessite pas de connaissances complexes en marketing, et chaque entreprise peut utiliser cette technique. La tenue d’un blog est excellent moyen de débuter en inbound marketing !

 

Share This

Share This

Share this post with your friends!