Aujourd’hui, nous vous présentons le deuxième volet de notre rubrique « L’interview du mois ». Pour rappel, l’objectif de cette rubrique, lancée le mois dernier, est de partir à la rencontre d’une personne travaillant dans le webmarketing. Le mois dernier, nous avions rencontré Arnaud Olivares, alternant en Master 2 Marketing Digital à Angers (à relire ici pour ceux qui veulent).
Ce mois-ci, nous repartons interviewer une étudiante, Julie Gallego, également en master de webmarketing en alternance à Angers.

 

>Salut Julie. Pour commencer, peux-tu te présenter à nos lecteurs ? Age, parcours, etc.

J’ai 23 ans, je travaille actuellement en alternance chez Charles Christ en tant qu’assistante chef de produit. Après le BAC je suis d’abord entrée en DUT GEA à la Roche-sur-Yon (85), je l’ai obtenu en 3 ans (redoublement en 1ère année). Je suis ensuite allée sur Angers pour intégrer la L3 sciences économiques et de gestion et c’est là que j’ai décidé de me spécialiser en marketing. J’ai donc poursuivi mes études en M1 Management mention marketing pour enfin arriver en Master 2 Marketing digital.

 

>Le Master 2 Marketing Digital propose une formation initiale ou une formation en alternance. Laquelle as-tu choisi et pour quelles raisons ?

J’ai choisi l’alternance car c’était vraiment primordial pour moi. Financièrement je venais de traverser 5 années difficiles et c’était un passage obligé si je voulais obtenir mon M2. Et puis surtout, professionnellement parlant, c’est un plus sur le CV juste avant d’entrer sur le marché du travail.

J’ai donc intégré les équipes de Charles Christ, une entreprise spécialisée dans la fabrication et la distribution de plats cuisinés en conserve, en tant qu’assistance chef de produit

 

>Qu’est-ce que cela t’apporte ?

Tout d’abord, de l’expérience et de la technique : appliquer ce que l’on étudie en cours et surtout ce que l’on n’y étudie pas. Apprendre de nouvelles choses, s’améliorer, pratiquer, etc. On a vraiment la sensation de faire des choses qui comptent et de faire partie intégrante de l’entreprise.

Ensuite, un salaire : c’est bien évidemment, une source de revenu non négligeable. Enfin, en tant qu’alternant, il existe des avantages supplémentaires tels que la hausse des APL, la prime d’activité à partir de 3 mois, etc.

 

>L’emploi du temps mêlant entreprise et cours n’est-il pas trop chargé ?

Personnellement, jonglant entre Angers et Le Mans, j’avoue que ce n’est pas toujours simple, mais il ne faut pas croire qu’on n’a plus le temps pour soi ! Le rythme est, certes, plus soutenu que ceux de la promo qui ne sont pas en alternance (surtout pendant les périodes les plus chargées de l’année). Et puis, les points cités précédemment permettent largement d’équilibrer la balance aussi bien qu’on ne regrette pas de faire ce M2 en alternance.

 

  

« On a vraiment la sensation de faire des choses qui comptent et de faire partie intégrante de l’entreprise. »

 

 

 

 

>Notre précédent répondant, Arnaud, nous avait dit qu’il n’y avait quasiment pas d’inconvénients à faire un Master en alternance. Es-tu d’accord avec lui ?

Effectivement, je suis d’accord, mis à part qu’il faut être vigilant car on peut facilement être débordés si on ne s’organise pas correctement. Mais sinon, je suis pleinement satisfaite de mon choix et je ne regrette pas du tout d’avoir été en alternance.

 

 

>En conclusion, que conseillerais-tu à un étudiant hésitant entre la formation initiale et la formation en alternance ?

Tout simplement, si vous trouvez une entreprise et un poste qui vous motivent, foncez ! C’est vraiment une expérience très enrichissante que je conseille à tous.

 

 

>Pour revenir au Master 2 Marketing Digital, quels sont ses points positifs de la fomation ?

La formation est plus concrète que toutes celles que j’ai pu faire jusqu’à maintenant. Il y a beaucoup plus de pratique que de théorie ! On travaille beaucoup en petit groupe sur des cas concrets. Par exemple, lors du cours de webanalytics, nous avons travaillé en collaboration avec des entreprises diverses et variées. Notre mission consistait à analyser l’activité d’une entreprise sur Internet (site web, réseaux sociaux…) pour ensuite lui faire des recommandations.

C’est très intéressant puisque travailler pour une entreprise réelle rajoute une petite pression et ne nous donne pas le droit à l’erreur. C’est donc très formateur !

 

 

>Un dernier mot à l’intention de nos lecteurs ?

Comme je l’ai dit juste avant, n’ayez pas d’hésitation entre l’alternance et la formation initiale. Choisissez l’alternance, si vous en avez la possibilité. D’ailleurs, il me semble que les alternants sont prioritaires pour avoir une place en M2 MD…

print

Share This

Share This

Share this post with your friends!